Apprenez-en plus sur divers sujets!

Après avoir visionné nos capsules, si vous avez des questions ou pour plus d’informations sur l’un ou l’autre des sujets abordés, n’hésitez-pas à nous contacter.

30e anniversaire de D’main de Femmes

Voici les 3 capsules présentées lors de cette belle soirée du 30e anniversaire …
passé, présent et futur !

Passé

Présent

Futur

Sexualité le consentement

C’est aussi simple qu’avec un thé!

Service de garde

Égalité Homme = Femme

Violence faite aux femmes

Une année de vie résumée en photo. Une vidéo déchirante et anonyme qui fait le tour de la toile et qui témoigne des violences conjugales.

La séquence commence par une date, « 2012 ». Puis s’enchaînent les photos d’une jeune femme, qui semble tenir l’appareil à bout de bras, face objectif. Tantôt souriante, tantôt bronzée, elle pose dans des tenues et décors différents.

Puis, son visage se ferme, se transforme ; les traces des coups apparaissent. De plus en plus marquée, la jeune femme termine sa vidéo par un message écrit à la main en croate sur un petit papier.

« Je ne sais pas si je tiendrai jusqu’à demain ».

« One photo a day in the worst year of my life » (Une photo par jour dans la pire année de ma vie) a été réalisée par une organisation serbe dont l’objectif est de sensibiliser sur les violences domestiques.

Lorsque la vidéo a été postée sur Youtube, elle a crée la controverse car les internautes ne savaient pas si il s’agissait d’une réelle victime abusée ou d’une campagne choc. En moins d’une semaine, la vidéo avait atteint 3 millions de vues sur YouTube et généré des dizaines de milliers de commentaires.

Le but de cette vidéo bouleversante est de mettre en lumière un chiffre alarmant : 1 femme sur 3 est victime de violences conjugales dans le monde.

(ATTENTION – Certaines images sont difficiles)

Austérité

Racisme

Agression sexuelle

Capsule octobre

Capsule novembre

Capsule décembre

Capsule janvier

Capsule février

Capsule mars

Capsule avril

Capsule mai

Prostitution

Pour ou Contre ?? Pourquoi ne pas y réfléchir …